logo

Bertille ou la cerise sur le gâteau

Bertille ou la cerise sur la gâteau

Création 2005

Tournée 2005 - 2014

Comédie gastronomique - Solo féminin

Bertille, personnage frais et entier décide de réaliser son rêve : s'offrir un repas dans un somptueux restaurant parisien. Elle nous embarque avec humour et poésie dans les cuisines de la vie truffées de petits joyaux littéraires...

Distribution

Avec : Céline LARRIGALDIE
-
Mise en scène : Frantz HERMAN
Création Costumes : Jef CASTAING
Réalisation Costumes : Virginie LEGO
Création Lumières : Jean-Frédéric BEAL
Voix Off : Valérie PANGALLO
Réalisation Bande son : Stéphane KIM

L'équipe

Céline Larrigaldie

Après une formation à l’École Nationale de La Rue Blanche, elle poursuit son parcours de comédienne au sein de différentes compagnies. Elle a joué entre autres dans de nombreuses créations mises en scène par Stéphanie Tesson, qui écrit pour elle : "Cœur de laitue" créée au Théâtre des Petits Mathurins, "Madame Faribole" jouée à La Comédie des Champs Élysées, "La Paix" d'Aristophane, créée à La Filature et dernièrement "La savetière prodigieuse" de Lorca, jouée aux Artistic Athévains. Avec "Bertille ou la Cerise sur le Gâteau", Céline réalise son rêve, celui de partager seule en scène, les joies et les émotions du spectacle vivant.

Frantz Herman

Après s'être formé également à L'Ecole Nationale de La Rue Blanche, il a joué dans plusieurs pièces dont "Bent" de Martin Sherman mis en scène par Thierry Lavat au Théâtre de l'Oeuvre (Molière 2002 de la meilleure pièce du répertoire). Il fait ses premières armes dans la mise en scène sur des textes de Léo Ferré et Arthur Rimbaud dans "Voyelles" au Théâtre du Tourtour, et enchaîne avec "Une femme seule" de Dario Fo et Franca Rame au Théâtre de l'Aktéon. Frantz est aussi auteur et a mis en scène une de ses pièces "L'Affaire Jessica Hair" au Théâtre de Suresnes. En parallèle à "Bertille ou La Cerise sur le Gâteau", il travaille actuellement à l'élaboration d'une comédie fantastique "Fée End".

Jef Castaing

(Jean-François pour la famille) Nom d'origine bordelaise qui signifie ... "chataigne". Emporté très tôt par la musique puis le spectacle vivant, Jef décide de suivre une formation dans le costume historique. Dès lors, il oriente son travail vers des techniques plus adaptées à la danse et au mouvement. Il aime aujourd'hui naviguer entre "haute couture" et "costume de scène", en mélangeant coupe traditionnelle et matériaux contemporains : Bertille est tombée à point...

Valérie Pangallo

Après une formation à l’École Tania Balachova chez vera Gregh, Valérie a joué notamment dans "Rock and Veure" au Lucernaire et "L'Affaire Jessica Hair" au Théâtre de Suresnes. Grande fan de la comédia del Arte, elle peaufine son répertoire en travaillant le masque auprès de Mario Gonzalès. Pratique qu'elle mettra aussitôt en application dans "Lysistrata" au Théâtre 13. Mais c'est pour sa voix suave et mélodieuse (et non pour son corps cette fois-ci) qu'on l'applaudira dans "Bertille ou la Cerise sur le Gâteau".

Jean-Frédéric Beal

Directeur technique au Théâtre Jean Vilar de Suresnes, Jean-Frédéric (Bill pour les intimes) alterne ses créations lumineuses avec une agilité déconcertante, en passant sans problème de spectacles de danse hip-hop dans le fameux "Suresnes Cité Danse" aux grandes pièces du répertoire. Compagnon de route aux idées astucieuses et lumineuses, après "Une femme seule" et "L'Affaire Jessica Hair", c'est la troisième fois qu'il travaille aux côtés de Frantz Herman.

Création soutenue par la Région Centre - Val de Loire

Les auteurs

Quand les mets deviennent des mots...

Écriture et adaptation : Frantz Herman et Céline Larrigaldie

Menu truffé de petits joyaux de la littérature : Christian Pol-Roger, Paul Bocuse, André Gide, Oscar Wilde, Marcel Proust, Jean Cocteau (Petite lettre à la dérive), Pierre Dac (La soupe aux poissons rouges), Jacques de Lacretelle (Quand le verbe se fait chair), Stéphanie Tesson (Les fruits de mer), Pline l'Ancien (Les huîtres), Eugène Vermersch (La sole), Jean-Anthelme Brillat-Savarin (La physiologie du goût), Emmanuelle Eeckhout (La vengeance de Germaine), Léo Larguier (L'art de lire entre les tables), Laurent Maurel (Le rôti au chocolat), Danielle Dumas (La chanson aux petits oignons), Bernard Avron (Le monologue de l'aubergine), Alfred de Musset (Ode bachique), Raoul Ponchon (La question du fromage), Frantz Herman et Céline Larrigaldie (Le moka chocolat-caramel), Jacques Delille (Le café), Charles Monselet (Juin).